Date : 21/04/2016

Une lettre de motivation est une lettre complémentaire du CV, envoyée à l’établissement envisagé. Cette lettre qui doit comporter les intérêts et les capacités personnels pour l’établissement, l’envie d’approfondir les connaissances en y travaillant. Cette lettre a pour but d’inciter le responsable à vous recruter.

Que faut-il éviter dans cet accompagnement de CV ?

Afin d’impressionner le lecteur, il faut tenir compte de quelques formules qu’il faut éviter dans une lettre de motivation. Dans le passage où vous annoncez vos motivations pour l’établissement, ne mettez aucun compliment, il vaut mieux annoncer le but pour l’établissement avec modestie. Le style est aussi l’un des critères à prendre soin, en rédigeant la lettre donc, il est conseillé d’éviter d’être prétentieux tel que « je sollicite votre haute bienveillance », « je me permets », de se plaindre pour l’ancien travail, d’être présomptueux ou bien forcer de manière indirecte le lecteur à avoir une attention particulière à votre égard, essayez toujours d’être précis et n’employez pas de langage technique. Pour l’argumentation, les affirmations sans explication, les phrases passives ainsi que l’emploi du pronom impersonnel sont à éviter. Étant la dernière remarque, mais la plus importante, la formule de politesse est l’une des phrases qui incitent le lecteur à vous recruter. Pour cela, elle ne devrait pas être ni trop lourde telle que « dans l’attente » ni trop passive comme « dans l’espoir ». Cela peut varier selon la personne destinée et sa fonction au sein de l’établissement. Toutes ces formules sont à prendre en compte afin d’apprécier le lecteur et de le convaincre que vous êtes celui dont l’établissement a besoin.

Que doit contenir alors cette fameuse lettre ?

Étant complémentaire du CV, lettre de motivation doit contenir les compétences personnelles ainsi que les motivations qui vous ont poussé à choisir l’établissement que vous postulez. Afin de se faire apprécier par le lecteur, soignez en particulier la partie destinée au lecteur. En ce qui concerne la formule d’appellation, mettez un mot classique. Et à la fin de la lettre, avant d’établir la formule de conclusion, il est conseillé de toujours informé au lecteur sa disponibilité pour tout entretien. Concernant la formule de conclusion, il est préférable que cette dernière soit faite de manière simple et aussi directe que possible. Une bonne rédaction d’une lettre de motivation garantit la satisfaction du lecteur.